Tout savoir sur l’installation et l’entretien des cheminées

Pratiques et esthétiques, les cheminées constituent de bonnes options pour le chauffage d’une pièce voire de toute la maison. Mais avant d’installer une cheminée, il est nécessaire de se poser certaines questions. Où l’installer ? Quels sont les différents types de cheminées ? Etc. Aussi, il faut accorder une grande place à l’entretien des cheminées. Cet article vous fournit les informations indispensables pour cela.

Quels sont les différents types de cheminées ?

Il existe trois principaux types de cheminées, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Si vous désirez que votre cheminée constitue un vrai chauffage pour élever convenablement la température de votre intérieur, alors vous devez forcément vous tourner vers les inserts de cheminées ou cheminées à foyer fermé. Un système de gaines permet d’optimiser le rayonnement et on a plus de chaleur par conséquent. En sus, une vitre est souvent positionnée à l’avant pour éviter que les braises s’échappent. Pour plus d’infos, vous pouvez visiter le site Chazelles.com. Mais si vous aimez les cheminées pour leur côté cosy, alors les cheminées traditionnelles sont ce qu’il vous faut. Elles sont plutôt conviviales mais ne sont pas de véritables sources de chauffage. Les cheminées à bois ne permettent en effet pas de contrôler les fuites d’air. Enfin, vous pouvez choisir une cheminée « bioéthanol » qui a l’avantage de pouvoir être installée facilement (pas besoin de conduit) et qui est plutôt très esthétique. Toutefois, vous devez savoir qu’elle rejette une bonne dose de CO2 et qu’elle ne réchauffe pas vraiment la pièce.

L’installation de cheminée : quel combustible choisir ?

Avant faire une installation de cheminée, il est primordial de se poser un certain nombre de questions. En premier lieu, quel type de cheminée choisir ? Les combustibles utilisés diffèrent en effet. Vous pouvez opter pour une cheminée à bois, à gaz, à électricité, à bioéthanol, etc. Le bois demeure sans doute l’option la moins onéreuse mais il faut être attentif à ses conditions de stockage car celles-ci déterminent, en partie, ses performances de chauffe. L’option « granulés de bois » est également intéressante. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un insert à granulés. Quant au gaz, il constitue une bonne alternative si vous habitez en ville car, contrairement au bois, il ne nécessite pas beaucoup de nettoyage. Le bioéthanol est à privilégier si vous accordez une grande importance à l’esthétique. Pour une cheminée en bois, une cheminée à gaz ou un insert de cheminée, il faut forcément un conduit d’évacuation. En ce qui concerne l’électrique, il est assez coûteux même s’il est très esthétique et est pratique car il ne nécessite pas de conduit.

Entretien d’une cheminée

Lorsque vous avez une cheminée, vous devez l’entretenir régulièrement. En particulier, si vous avez une cheminée traditionnelle ou insert à granulés, le nettoyage est indispensable. De manière générale, un entretien régulier se fait en trois étapes. D’abord vous devez vider le cendrier. Ensuite, si cette dernière a une vitre, vous devez la nettoyer proprement en utilisant par exemple un papier journal ou un essuie-tout. Enfin, vous nettoyez les conduits. Les grilles de sortie, le bûcher et grilles d’entrée d’air doivent être délicatement nettoyés. Par moment, vous pouvez également procéder à un entretien extraordinaire, plus profond. En effet, pour éviter les risques de feu de cheminée, il est essentiel de faire le ramonage des conduits. Ensuite, il faut nettoyer les déflecteurs après la période de chauffe. La circulation d’air doit également être minutieusement nettoyée pour garantir une bonne performance de votre appareil.